Une française en Italie

Au fil de mes voyages, le coeur entre la Sicile et la France, je partage tout avec vous: bons plans, livres, films, cuisine, et mes idées!!

samedi 5 avril 2008

Moi aussi on m'a adoré

Ou comment se forger une réputation de rat de bibliothèque aux yeux de mon Homme. Ok, j'avoue que par rapport à lui je suis une machine à ingurgiter des bouquins, en tout et pour tout il a dû acheter et terminer deux ouvrages depuis que je le connias: c'est à dire 5 ans.

Avec un score comme celui ci les éditeurs auraient du souci à se faire!! Heureusement, certaines sont là pour relever la barre...rire démoniaque!!! Ce matin, lorsque je lui annonce que j'ai lu la dernière page de mon énième livre depuis le début de l'année, je sens une pointe de moquerie s'élever et j'entends "oh! mon petit rat de bibliothèque...", ce qui ne m'a pas forcément plu. Je déteste ces animaux, ces poils, cette longue queue sournoise me débectent. Alors savoir que dans son coeur, je suis au même niveau que ces rongeurs maudits, c'est trop pour moi , sniffffffffffffff...ou comment comprendre que pour un lecteur assidu de "la Gazetta" je deviens un phénomène de foire depuis que la bibliothécaire connait mon prénom.

Revenons à nos moutons, je peux rapporter Moi aussi on m'a adoré de Jan Mark, fini, lu jusqu'à la dernière lettre...il faut préciser que ce recueil de nouvelles est un petit plaisir à consommer sans modération. Les histoires sont courtes, et la morale est toujours croustillante, mention spéciale pour Les pieds qui donne le ton du livre. J'adore comment se renverse la situation, les dominés sont parfois plus malins qu'on ne peut le penser, et le retour du baton fait mal!! Mais bon , j'dis ça mais j'dis rien.

Je n'ai pas adhéré par contre à Un train de banlieue, je ne sais pas pourquoi mais j'ai vite zappé. De ce livre, il faut selon moi retenir de quelle manière les personnages prennent le contrôle des événements et ne se laissent pas prendre par le ridicule ou la honte.

Pas un grand livre, on est loin du chef d'oeuvre de l'année 1987, mais c'était plaisant, et puis je peux pas non plus me gaver exclusivement de Prix Goncourt, non?

Posté par emilietasoeur à 11:09:37 - Au fil de mes lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Ciao
    Non avevo visto, ma sei addesso con i Tchi.
    Ritorni in sicillia tra poco ?

    Posté par vespcondove, samedi 5 avril 2008 à 22:32:42
-->

Poster un commentaire