Une française en Italie

Au fil de mes voyages, le coeur entre la Sicile et la France, je partage tout avec vous: bons plans, livres, films, cuisine, et mes idées!!

mardi 25 septembre 2007

Et ho et ho on rentre du boulot!!!

Quel bonheur que de travailler!!! Enfin je me sens utile et je me crée à nouveau mon univers et mon réseau à moi... cela me manquait depuis deux mois que je ne travaillais plus. C'est incroyable comme j'ai le besoin vital de travailler et de gagner quelques sous, non pas que je manque de quoi que ce soit avec mon Homme, mais je me refuse à lui demander de me payer ça ou ça!!!

Quel bonheur donc, et laissez moi vous en dire plus. Bien sur, je ne gagne pas des cent et des mille, les patrons me proposent 600 euros par mois, et une période d'essai de 1 mois, reconductible une fois (cela me va très bien à moi aussi pour tater le terrain), les horaires sont très différents de ceux que pratiquent les magasins de France: je bosse de 9h30 à 13h30 et de 16h30 à 21h.

Je me sens plutôt bien depuis une semaine que j'ai commencé à redevenir une femme active, dans une ville où le chomage est très élevé, je suis une chanceuse d'avoir un emploi aussi bien payé, d'ailleurs en tant qu'étrangère (car non sicilienne) je pourrais faire des envieux, mais à ceux là je leur dis:

1.    l'annonce était pour toutes et tous, et je n'ai fait que pousser la porte

2.    contrairement à 75% (au bas mot) de la population, je n'ai pas eu le poste par co-optation, je ne connais personne ici, et personne ne me recommande!!! Et tac,dans les dents!!!

3.    Il suffit de montrer de la bonne volonté et un peu de jugeotte pour avoir le job, et croyez moi je ne suis pas plus intelligente que la plupart des gens d'ici, seulement moi je n'ai pas de poil dans la main (à ne pas lire au premier degré, ceci est une expression)

Voilà donc que je gagne ma vie depuis une semaine, ça fait du bien de savoir que chaque jour qui passe j'ai un emploi qui m'attend et un patron qui a besoin de moi, et qui m'apprend un tas de choses sur son métier, les produits, le logiciel... les clients sont tous pour moi des "cas nouveaux" et je ne connais plus le sens des mots "ennui , désoeueuvrement, paresse". J'ai cédé le titre de "vacancière à durée indéterminée" et suis bien contente. Oui, je sais que pour autant tout n'est pas rose et violettes, cependant laissez moi jouir du bonheur de me lever le matin avec des choses à faire et une montre à surveiller, sous peine de rater le coche!!!!!!!

Posté par emilietasoeur à 22:54:25 - On parle de moi?? - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    ok je reprends le flambeau de vacancière à durée indéterminée
    Je relève le défi !!! Iaa !

    Posté par Polly, dimanche 30 septembre 2007 à 23:15:57
-->

Poster un commentaire